sept-jours-a-kigali-1-825x510

7 jours à Kigali, la semaine où le Rwanda a basculé

Un documentaire de 60′ écrit et réalisé par Mehdi Ba et Jeremy Frey
Prix du Festival Ciné Droit Libre de Ouagadougou  : Ciné Droit Libre 2014 – Burkina Faso a décerné le Grand prix du Festival à « 7 jours à Kigali » 
Prix au FIFDH Genève 2014 : Prix du Jury des Jeunes pour les Documentaires de création 
1ère diffusion le vendredi 4 avril 2014 à 23h10 sur France 3

Mercredi 6 avril 1994, 20h30 : un missile abat le Falcon du Président Hutu Habyarimana en descente vers l’aéroport de Kigali. En représailles, les troupes d’élite de l’armée gouvernementale se dispersent dans les rues. En quelques heures, l’armée pro Hutu assassine les hauts responsables de l’opposition et les personnalités susceptibles d’assurer l’intérim du pouvoir. Des groupes d’autodéfense rejoignent les militaires et dressent des barrages aux points névralgiques pour trier la population entre Hutu et Tutsi. Les habitants de Kigali n’ont pas le temps de réaliser ce qui se met en œuvre : un plan minutieusement préparé. Le compte à rebours vers un génocide qui fera un million de morts en 100 jours vient de s’enclencher.

Orchestré par une clique de responsables politiques, d’intellectuels et d’officiers supérieurs, ce génocide s’est déroulé comme une chasse à courre. D’un côté, des chasseurs ; de l’autre, le gibier.

7 jours à Kigali, donne la parole aux protagonistes de cet insensé compte à rebours vers le troisième génocide du XXe siècle. Les témoins ont vu l’avion s’écraser, ils ont été arrêtés aux premiers barrages, ils ont été pris sous les premières rafales d’armes automatiques, certains d’entre eux ont même tiré. Ils sont agriculteurs, militaires, instituteurs, miliciens, journalistes, prêtres, femmes au foyer. Ils sont rwandais, Hutus, Tutsis, belges, français, américains, italiens, sénégalais, canadiens. Aucun ne savait, mais tous ont pressenti qu’un drame hors du commun se nouait sous leurs yeux.

7 jours à Kigali prouve aussi que si tout était prévu, rien n’était écrit. Entre le 6 et le 14 avril, les troupes armées de l’ONU, des contingents français, belge, italien et américain stationnés au Rwanda et à ses frontières auraient pu enrayer la mécanique génocidaire. Pour opérer à plein rendement, les organisateurs du génocide ont dû provoquer le retrait de ces troupes et annihiler toute velléité d’intervention au sein de la communauté internationale.

Mehdi Ba et Jeremy Frey adoptent un parti pris narratif qui traite Kigali, non comme une capitale lointaine, mais comme Paris en 1940, Varsovie en 1943, Phnom Penh en 1975, Srebrenica en 1995… Ces endroits précis, où à ces moments charnières de l’histoire, on se demande ce qu’on aurait fait. Mehdi Ba précise: “ Notre cœur bat au rythme de la peur et de l’espoir. Nous sommes Hutu. Nous sommes Tutsi. Le génocide du Rwanda n’est plus leur histoire. Désormais, il s’intègre à la nôtre « .

Kigali-colline5

Kigali-gisozi01

Produit par Florence Girot et Ladybirds Films,  avec la participation de France Télévisions –  France 3, de la RTS (Radio Télévision Suisse), de la RTBF (Radio télévision Belge), avec le soutien du CNC – Centre national du cinéma et de l’image animée, de la Procirep (Société des producteurs de cinéma et télévision), de l’Angoa (Agence nationale de Gestion des Œuvres audiovisuelles).

Auteurs et réalisateurs : Mehdi Ba et Jeremy Frey
Musique originale de Michael Montes
Image et son : Jeremy Frey
Montage : Laurence Buchman
Voix : David Geselson

Distribution (International) : Java Films
Edition DVD :  Doriane Films distribution 

Autres diffusions :
Dimanche 23 mars 2014 à 21h15 sur RTS 1
Mardi 2 avril 2014 à 22h15 sur La Une – RTBF

 

©Ladybirds Films – 2014