Philippe Rekacewicz

Continue

 

 

 

 

 

Philippe Rekacewicz est né en novembre 1960 à Paris, est géographe, cartographe et information designer. Après avoir achevé ses études de géographie à l’université de Paris I (Panthéon-Sorbonne), il devient – de 1988 à 2013, un collaborateur permanent du mensuel français Le Monde diplomatique. Il a parallèlement dirigé, de 1996 à 2008, une unité cartographique — délocalisée en Norvège — du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE), le GRID-Arendal.

Spécialisé en géopolitique et relations internationales (Moyen-Orient, Arctique et espace post-soviétique), Il suit aussi particulièrement les questions relatives aux circulations (migrations, réfugiés et déplacements forcés de population) ainsi que la problématique des frontières qui y est associée. Il travaille actuellement sur plusieurs projets socio-géographiques (utilisation concurrentielle et production de l’espace public/privé, perception et représentation des frontières) et s’intéresse aux relations qui unissent la cartographie avec l’art, la science et la politique (apports de l’art dans la production des cartes et utilisation politique de la carte comme objet de propagande et de manipulation).

Il conduit enfin une recherche sur « les nouvelles écritures cartographiques » et l’émergence de la cartographie radicale (ou critique ou encore expérimentale). Depuis 2006, il participe à des projets carto-artistiques  et « d’art politique » dans divers pays européens.

Depuis janvier 2017, il est chercheur-associé rattaché au département d’anthropologie de l’université d’Helsinki pour un programme de 5 ans (crosslocations). Il « co-anime» avec Philippe Rivière, le site visionscarto.net depuis 2014.

De 2016 à 2018, il co-écrit, conseil scientifiquement et réalise les cartes du film « Le retour des frontières » avec les auteurs-réalisateurs Simon Brunel et Nicolas Pannetier.

https://www.helsinki.fi/en/researchgroups/crosslocations/locating-regimes 

https://www.helsinki.fi/en/researchgroups/crosslocations/people