KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

On achève bien les livres

Un essai cinématographique de 20 minutes écrit et réalisé par Bruno Deniel-Laurent.

Ecrit et réalisé par Bruno Deniel-Laurent, ce film propose un voyage inédit et poétique au cœur du pilon de Vigneux-sur-Seine, lieu de destruction et de recyclage des livres « arrivés en fin de vie ».

La production planifiée de déchets industriels est au cœur de notre système économique. On achève bien les livres explore un lieu et un moment particulier de cette économie du gaspillage : le pilon des livres, lieu où chaque année cent millions de livres neufs ou quasi-neufs, soit un livre publié sur cinq, sont broyés et transformés en balles de papiers qui seront peu ou prou recyclées. Ici aussi se constate l’envers d’une « économie de croissance » fondée sur un gaspillage structurel et des politiques délibérées de surproduction. Objet manufacturé soumis à des logiques industrielles et commerciales, le livre, ouvrage de l’esprit, est en même temps un médium à haute valeur symbolique. C’est dans les ateliers du pilon, et nulle part ailleurs, que cette contradiction entre valeur symbolique et valeur d’usage du livre se manifeste le plus crûment.

Pourtant, le massacre des livres qui pourrait susciter l’amertume, se pare de poésie. Le livre est un objet familier et sacré dont nous ne pouvons imaginer les métamorphoses ; et le pilon est le territoire de toutes les métamorphoses : les ouvrages remués sur le tapis roulant deviennent torrent ou coulée de lave ; les blocs de livres concassés ressemblent à des compressions de César ; les particules de papier virevoltent comme des flocons de neige. De ces images se dégage une poésie insolite qui contraste avec l’amer sentiment de gaspillage que nous éprouvons d’abord. La matière d’imprimerie, arrivée à un point ultime de décomposition, prend soudain un aspect soyeux, étrange ou sauvage… De la brutalité à la grâce, il y a dans ces ateliers quelques espaces fascinants que le réalisateur a voulu filmer et transmettre.

Auteur et réalisateur : Bruno Deniel-Laurent
Image : Thomasz Cichawa
Son : Jean-Pierre Fénié
Montage : Mélanie Braux-Donada, Véronique Lindenberg

Brouillon d’un rêve/Scam/mars2014

Site du film On achève bien les livres